Facebook YouTube

Bouaké a accueilli du 09 au 11 juin 2018 la finale régionale du hackathon Civagrihack. Sur les 10 équipes en compétition, Alone group et kilimo ont remporté les deux places de la région du Gbêkê pour la finale nationale.

«  Personne n’a démérité ; le seul élément qui a joué en la défaveur de beaucoup  c’est la panique »  a affirmé M. Soro Kouhonan, Directeur des statistiques, de la documentation et de l’informatique (DSDI) du Ministère de l’agriculture et du développement rural (MINADER) et Président du jury de cette compétition régionale à Bouaké, il a déploré le mauvais rendu des solutions par les candidats tout au long de cette compétition.

Alone Group

L’équipe KILIMO«  Nous travaillons sans relâche depuis des mois sur ce projet et nous continuerons à le faire afin de  l’améliorer pour la compétition nationale » s’est exalté  Alex Nomel Adou chef de l’équipe  « Alone group ». Le projet du groupe consistait à mettre en place des capteurs qui allaient recueillir des informations au niveau du sol (température et humidité…) puis le communiquer au planteur.

Pour la seconde équipe Kilimo, Ange Bagui développeur d’application et chef du groupe  définit son projet comme étant une Application mobi

le qui permettra à l’agriculteur  d’estimer sa production et de la vendre avant même sa récolte. « Nous comptons améliorer chaque fonctionnalité de l’application pour qu’à la finale nationale il y ait une application qui marche complètement »  s’est-il confié.

Quant au coach Wilfried N’Guessan, pour lui  le plus important n’est pas de gagner. « Un bébé est né à partir de l’équipe que vous avez constitué, à vous de le matérialiser pour que demain vous soyez fiers  de voir cette application être utilisée  par des millions de personnes »

Cette compétition s’inscrit dans le cadre du projet de solutions numérique pour le désenclavement des zones rurales et l’e-Agriculture  (PSNDEA). Ce projet est financé par la Banque Mondiale, et concerne deux ministères à savoir Ministère de la communication, de l’économie numérique et de la poste  (MICENUP) et le Ministère de l’agriculture du développement rural (MINADER).

R.Y

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *