Civagrihack Yamoussoukro : la commercialisation et la conservation inquiètent les paysans

Facebook YouTube

Civagrihack Yamoussoukro : la commercialisation et la conservation inquiètent les paysans

Les candidats à la compétition Civagrihack de Yamoussoukro sont allés à la rencontre des cultivateurs de la « cité de l’aéroport » le 13 juillet dernier. Ces paysans avaient pour préoccupations majeures  la commercialisation et la conservation de leurs récoltes.

 « Pour une bâchée de manioc que nous récoltons, elle est payée à vingt mille FCFA sur le marché » a déploré dame Gossé, secrétaire générale de la coopérative des femmes de la cité de l’aéroport de Yamoussoukro qui produisent essentiellement du manioc. Elle explique que le prix normal de la bâchée serait de  120.000 fcfa. « La plupart du temps, nous vendons  à perte » précise-t-elle. Quant à M ouadio Kan agro entrepreneur, il affirme que « quand nous n’arrivons pas à écouler la production, elle pourrie surtout quand c’est la saison des récoltes» indiquant de loin des légumes pourries dans un sachet. Ce dernier exerce dans le maraicher.

Manque de matériels et  produits phytosanitaires, difficultés pour la transformation des produits, mais aussi la conservation sont des problèmes évoqués dans la plantation de manioc comme dans le champ de maraicher, deux sites  préalablement choisies pour cette visite de terrain. Pour Mlle Marie Stella Konian, agricultrice, cette visite aura un impact considérable  sur le projet  de son équipe « Je ne savais pas qu’ils avaient autant de problèmes pour écouler leurs productions  et pour la conservation également . Donc il y a des points que nous avions mis à long terme  que nous allons mettre carrément en urgence » . Soumony Fulgenc, élève ingénieur en agro-economie, compte apporter également des changements à  son projet : « Au départ, notre idée était de faire du conseil en gestion  mais après la visite, nous avons décelé que les agriculteurs ont un véritable problème qui est  celui de la commercialisation nous allons essayez d’intégrer cette notion dans notre solution ».

Le hackathon Civagrihack est un pan du projet de solutions numérique pour le désenclavement des zones rurales et l’e-Agriculture  (PSNDEA) est en marche.  Ce projet vise à  résoudre via des solutions numériques les difficultés identifiées dans le monde agricole. Il est effectué conjointement par le Ministère le ministère de la communication, de l’économie numérique et de la poste  (MICENUP) et le Ministère de l’agriculture du développement rural (MINADER) est financé par la Banque Mondiale.

RY

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *