Finale régionale Civagrihack à Abidjan : les quatre équipes sélectionnées ont du pain sur la planche

Facebook YouTube

Finale régionale Civagrihack à Abidjan : les quatre équipes sélectionnées ont du pain sur la planche

La dernière étape des présélections régionales pour le hackathon Civagrihack a eu lieu le 27 juillet 2018 à Abidjan. Quatre équipes ont été sélectionnées  sur les 13 qui ont concouru, cependant elles doivent doubler  d’efforts pour parfaire leurs solutions avant la finale.

Même si elles sont retenues pour la finale nationale, un grand travail reste à faire pour ces quatre équipes  avant la compétition nationale prévue les  2 et 3 aout 2018   à Abidjan. « Vous avez sérieusement de boulot à faire  » a martelé   Jean Delmas Ehui, président du comité d’organisation du hackathon civagrihack aux candidats de l’étape d’Abidjan sélectionnés pour la finale nationale pour lesquels il estime qu’ils pouvaient mieux faire.

« Vous pouvez avoir une solution qui marche mais si vous n’avez pas su la vendre vous ne serez pas sélectionnés » a ajouté  Audrey Ehouman coach à cet hackathon à l’endroit des compétiteurs de cette étape. Elle a précisé  qu’il fallait avoir une solution qui marche,  avoir su la vendre et surtout qu’elle soit innovante  pour espérer être sélectionnée.  Les lauréats heureux quant à eux  savourent leur victoire

«  Nous comptons nous remettre à niveau en travaillant plus »  a rassuré Issa Fatou Laeticia dont le groupe innov Agri est classé premier.  Leur projet consistait à mettre  en place une plateforme qui allait  proposer des formations audio en plusieurs langues ivoiriennes sur l’utilisation les produits phytosanitaires dans les champs.

«  Nous tiendrons compte des critiques des caochs. Nous sommes déjà lancés et nous n’avons pas peur » explique Maurel Adje du groupe Agri help center  qui occupe la seconde place. Par leur réseau d’acheteurs, cette équipe permettra aux agriculteurs d’écouler leurs produits.

Classé troisième  avec leur solution de mise en place d’une clinique virtuelle, le groupe Agreekculteurs veut former le planteur  et lui donner des informations durant toute l’évolution de sa culture à travers une capture qu’il leur enverra.Sa développeuse Koné Salimata promet une « demo parfaite le jour de la finale ». En quatrième position, le groupe ivoire chat bot compte également  mettre en relation les producteurs et les acheteurs et ceux à travers un cerveau automatique  qui répondra à leurs différents besoins. « C’est un défis pour nous à relever »  précise Bakayoko Mariatie

Le hackathon civagrihack s’inscrit dans le cadre du projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’e-agriculture  (PSNDEA) qui vise à trouver des solutions numériques pour des problèmes précis dans le monde agricole. Il est financé par la Banque Mondiale et est exécuté sur le terrain par le ministère de la communication, de l’économie numérique et de la poste  (MICENUP) et le ministère de l’agriculture du développement rural (MINADER).

R.Y

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *