Hackathon Civagrihack à Korhogo : le groupe « Nouvelle Vision » se distingue

Facebook YouTube

La compétition régionale du hackathon Civagrihack pour le grand nord s’est déroulée du 2 au 5 juillet à Korhogo Les groupes « Nouvelle vison », premier du concours régional, suivi de « Felicia »  représenteront la région du Poro pour la phase nationale  à Abidjan.

L’ambition  de l’Etat ivoirien  d’allier agriculture et nouvelles technologie à travers le projet de solutions numérique pour le désenclavement des zones rurales et l’e-agriculture  (PSNDEA) est en marche.

« Suite aux observations du jury après notre pitch, notre moral était à zéro. Nous n’étions pas certains d’être en tête de cet hackathon mais nous sommes les premiers… Cet hackathon a été une expérience passionnante pour nous » a déclaré  Zobo Bi Zan Alexis chef du groupe « nouvelle vision ».

Pour Kouao Kouassi Thomas chef du groupe « Felicia », l’aventure se poursuit «  Nous sommes déclarés deuxième mais  nous allons encore travailler avec les conseils des différents coachs et du jury pour rendre notre proj

a-t-il indiqué.

Le Groupe FELICIA classé 2ème

 

Pour Kouao Kouassi Thomas chef du groupe « Felicia », l’aventure se poursuit «  Nous sommes déclarés deuxième mais  nous allons encore travailler avec les conseils des différents coachs et du jury pour rendre notre projet costaud et mettre la barre haut. » a-t-il indiqué.

La première étape du hackathon civagrihack  s’achève. Sur quatre équipes concurrentes à Korhogo, deux ont été retenues. Elles ont présenté pour le premier un projet sur la transformation du karité et pour le  second, une application pour faciliter la commercialisation du maraicher.

 « Je suis fière des jeunes parce qu’ils ont vraiment travaillé. Malgré le fait qu’on ait tapé les ardoises, Il ont pu relever la tête » a mentionné Soro Kouhonan Directeur des statistiques, de la documentation et de l’informatique (DSDI) du Ministère de l’agriculture et du développement rural (MINADER).

Quant à Jean Pierre Koutouan, coach sur le hackathon, il  s’est adressé aux  équipes perdantes dont l’une a été retenue par  M. Powa Max, Directeur régional  de l’agriculture  pour un futur projet dans la région. « Vous ne partez pas à Abidjan mais votre  solution a été un  prix spéciale pour le jury. Continuer à travailler  sur vos plateformes et applications parce qu’on ne sait pas laquelle d’entre vous sera sélectionnée. La vie d’une solution ne s’arrête pas à un hackathon ». Le PNSDEA, financé par la Banque Mondiale est exécuté sur le terrain par le Ministère de la communication, de l’économie numérique et de la poste  (MICENUP) et le Ministère de l’agriculture du développement rural (MINADER).

RY

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *